Revenir au site

Animatrice, Auxiliaire, CAP, éducateur, infirmière, etc. : qui est qui, qui fait quoi en crèche ?

· petite enfance,professionnel,diplome,crèche

Le monde de la petite enfance peut être complexe à comprendre pour des néophytes notamment quand il est question des professionnels exerçant dans une crèche. En tant que parent, vous pouvez être totalement perdu : la nounou, le ou la professionnel(le), l’auxiliaire ? Il est parfois difficile pour vous de savoir quel terme employer pour désigner les adultes qui accueillent votre enfant. Il est vrai qu’il existe beaucoup de diplômes permettant l’accès aux structures petite enfance. 

Pour complexifier les choses, chaque diplôme a sa spécificité et avec le temps, certains vivent de véritables refontes. Il y a de quoi se perdre, mais pas de panique, nous allons tenter de vous présenter tous les professionnels pouvant travailler dans une structure d’accueil du jeune enfant telles que nos crèches Païdou.

Il faut distinguer le diplôme de chaque professionnel et l’intitulé du poste. 

Tout d’abord, selon les groupes de crèches, les professionnels travaillant auprès des enfants peuvent avoir différents noms correspondant à l’intitulé de leur poste : aide-auxiliaire, auxiliaire petite enfance, animatrice ou animateur petite enfance, éducateur ou éducatrice, etc. Cet intitulé n’est pas forcément le même que leur diplôme, il ne faut donc pas les confondre.  

Il s’agit plus d’une façon de qualifier d’une manière générale les professionnels accompagnant les enfants en section. Cette initiative s’inscrit aussi dans une volonté d’uniformiser les pratiques d’une équipe et ce qu’importe les diplômes, en excluant des rapports hiérarchiques entre chaque membre d’une même section. A titre d’exemple, chez Païdou, les professionnels travaillant quotidiennement auprès des enfants sont nommés animateur ou animatrice petite enfance. Mais cela ne vous aide pas à distinguer les différents diplômes, j’en conviens. 

Quels professionnels peut-on retrouver en section auprès des enfants ? 

Plusieurs professionnels peuvent exercer auprès des enfants même si cela peut varier d’un département à l’autre et d’un groupe de crèche à l’autre. Certains ont un diplôme spécialisé dans la petite enfance alors que d’autres ont une formation plus globale dans l’accompagnement des personnes. Tous ces diplômes nécessitent cependant une période de stage obligatoire. 

Voici les 3 formations spécialisées dans la petite enfance :

  • Les éducateurs ou éducatrices de Jeunes Enfants (E.J.E.) qui effectuent 3 ans de formation au sein d’un centre formation permettant l’obtention d’un diplôme d’état de niveau licence. Les études sont axées principalement sur le développement de l’enfant, l’accueil de la famille et l’accompagnement d’équipe. 
  • Les auxiliaires de puériculture (AP) qui demandent une année de formation en centre de formation, accessible de différentes façons. Les cours s’orientent sur le développement de l’enfant, les soins ainsi que la santé des jeunes enfants.
  • Enfin, les CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (AEPE) anciennement CAP Petite Enfance. Depuis larentrée 2017, le nom a changé mais ce certificat d'aptitude professionnelle reste la première marche diplômante vers les métiers de la petite enfance. En 1 ou 2 ans selon le profil de l’étudiant, la formation s’effectue dans un lycée professionnel ou dans un centre de formation. L’accent est mis sur l’éveil et sur l’accompagnement des enfants. 

Deux autres formations peuvent ouvrir aux structures d’accueil du jeune enfant mais celles-ci ne sont pas spécialisées dans ce domaine :  

  • Les BEP carrières sanitaires et sociales : il s’agit d’une formation en deux ans après la troisième. Le BEP carrières sanitaires et sociales prépare à exercer des activités d’agent qualifié au sein de structures médico-sociales ou de services à la personne. 
  • Les BAC pro Accompagnement Soins et Services à la Personne (ASSP) ou Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) demandent une formation de 3 ans accessible après la troisième qui permet d’exercer de nombreux métiers dans le domaine de l’aide à la personne, allant du monde du handicap aux personnes âgées en passant par les crèches. 

Enfin, chez Païdou, nous recrutons aussi des agents polyvalents qui sont de véritables pierres angulaires dans la bonne gestion et bonne organisation de la structure. Pour ce poste, nous n’exigeons pas de diplôme dans la petite enfance mais une expérience auprès des enfants est requise.   

Quels professionnels peut-on retrouver en direction d’unestructure ? 

Pour les postes de direction, les diplômes suivants sont requis ainsi qu’un certain nombre d’années d’expérience dans le monde de la petite enfance. Néanmoins, là encore, la loi évolue et les vérités de ce jour ne seront peut-être plus celles de demain. Voici cependant les 5 diplômes permettant d’accéder à un poste de direction :  

  • Infirmier ou infirmière qui demande trois années d’étude après le BAC. Depuis quelques années, ce diplôme est de niveau licence et comme toute formation, il y a des stages et des cours théoriques. 
  • Puériculteur ou puéricultrice qui est une spécification d’un an après l’obtention du diplôme d’infirmier ou de sage-femme. Cette spécialisation fait des puériculteurs ou puéricultrices, des spécialistes des soins de la petite enfance. 
  • Sage-femme ou maïeuticien est un diplôme d’état qui s’obtient en 4 ans, après avoir fait une première année de médecine. Leur formation s’oriente vers l’accompagnement des grossesses et en font des spécialistes de la physiologie de la femme et de l’accompagnement à la parentalité. 
  • Les EJE qui peuvent après, quelques années passés sur le terrain, obtenir un poste de direction. 
  • Psychomotricien ou psychomotricien qui à l’instar des EJE requiert une formation de 3 ans en centre de formation. Les psychomotricien sont des professionnels de la santé spécialisés dans le soin des troubles psychomoteurs.   

Chez Païdou, nos crèches n’accueillent pas plus de 20 enfants, ce qui ne nécessite pas d’avoir plusieurs personnes en direction. Cependant, pour les crèches plus grandes, il est très probable d’avoir des binômes en direction : un directeur ou une directrice dans le milieu médical et un ou une adjoint(e) dans le milieu éducatif, ou inversement.   

Qu’importe le diplôme, les objectifs restent les mêmes, seules les responsabilités changent. 

Vous l’avez donc vu, pour travailler en crèche, il est possible d’emprunter différentes voies et différentes spécialisations. C’est cette hétérogénéité des diplômes et des expériences qui permet aux équipes de se compléter et de proposer un accueil de qualité aux enfants accueillis.  

Nos équipes sont donc unies autour d’un projet pédagogique à l’intérieur duquel chaque professionnel a son rôle à jouer et ce qu’importe le diplôme. Les tâches, les objectifs et les pratiques restent les mêmes pour tous mais une chose diffère : les responsabilités de chacun. Par exemple, une auxiliaire aura sous sa responsabilité la gestion des médicaments ou des ordonnances , là où un éducateur de jeunes enfants sera garant des bonnes pratiques pédagogiques. 

J’espère que cette petite présentation vous aidera à y voir plus clair dans ces métiers de la petite enfance en perpétuelle évolution même si finalement, les diplômes ne sont pas le plus important dans l’accompagnement quotidien de vos enfants.   

 Anthony Stephanov - EJE et référent pédagogique du groue Païdou

Juin 2021 

Photo by JessicaRuscello on Unsplash 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK