Return to site

Mon bébé « ne fait pas ses nuits » : vais-je dormir un jour ?

· Cecilia Zacko

Les réveils nocturnes chez les nourrissons sont la norme : un nourrisson qui dort une nuit complète est une exception

Un bébé qui ne fait pas ses nuits, c’est-à-dire qui ne dort pas complètement sans se réveiller, est quelque chose de tout à fait normal. En effet, quand ils naissent, les bébés conservent le même rythme qu’ils avaient dans le ventre de leur maman. De ce fait, ils n’ont pas la notion du jour ou de la nuit. Ainsi, les premières semaines, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. En tant que parent, il faut profiter des siestes du bébé pour se reposer aussi et ainsi suivre le rythme de son enfant.

Aider son enfant à apprivoiser la nuit

La nuit peut-être un moment inquiétant pour votre bébé : l’obscurité, le silence ou les petits bruits au loin et c’est d’ailleurs parfois le cas chez les adultes soit dit en passant.

Ainsi, il est important dans les premiers temps de rassurer votre bébé s’il pleure la nuit. Le but n’est pas forcément de le prendre dans les bras mais simplement d’aller le voir, de lui parler tout doucement et/ou de mettre une main sur son corps pour qu’il sente que vous êtes là. Vous pouvez éventuellement rester à côté de son lit le temps qu’il se rendorme si vraiment il a du mal à s’apaiser.

Mais attention, il risque d’avoir à nouveau besoin de vous pour se rendormir s’il se réveille. Il faut donc trouver la juste attitude en fonction des besoins propres de votre bébé. Une porte ouverte, une lumière tamisée, une petite chanson, une histoire, chaque parent trouvera ce qui pourra rassurer son enfant.

L’accompagner pour qu’il s’endorme seul

L’autre élément important est de parvenir à accompagner votre bébé pour qu’il s’endorme seul et sereinement. Parfois, nous le savons bien, votre enfant peut s’endormir dans vos bras ou en tétant, ce qui facilite l’endormissement du moment mais complexifie les futures tentatives dans son lit.

Petit à petit en adoptant un rituel de coucher (les enfants sont très sensibles à la régularité des choses), il comprendra que c’est l’heure de dormir. Ou en tout cas, il pourra se laisser aller dans le sommeil qui le gagne d’autant plus s’il a apprivoisé son lit.

Bien entendu les mots sont importants à ce moment-là alors n’hésitez pas à lui expliquer avec des phrases simples qu’il va dormir mais qu’il vous retrouvera à son réveil.

Se réveiller la nuit c’est normal, ne pas réussir à se rendormir est problématique

Malgré toute votre bienveillance et votre accompagnement, votre enfant se réveillera pendant la nuit. Le sommeil est composé de cycles à la fin desquels il y a une période plus sensible où le réveil est beaucoup plus récurent. Cependant, les enfants apprennent petit à petit à s’autorassurer en retrouvant une tétine, le pouce ou un doudou et ils se rendorment naturellement.

C’est pourquoi il est important qu’il puisse s’endormir sans être dans les bras de l’adulte, pour qu’après quelques mois, il soit acteur de son endormissement et qu’il ne vous réclame pas la nuit à chaque réveil.

La nuit est faite pour dormir… pas pour manger.

Que votre enfant soit allaité ou nourri au biberon, à 6 mois votre enfant sera tout à fait capable de passer la nuit sans manger. Il faudrait donc éviter de lui proposer un biberon de lait la nuit ou de lui donner le sein systématiquement au risque qu’il en prenne l’habitude. Un biberon d’eau posé à côté de son lit quand il sera capable de le tenir lui-même, ou des câlins l’aideront à s’apaiser.

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour que votre bébé dorme la nuit, il doit donc apprendre à comprendre le rythme jour/nuit. Pour cela, il existe une astuce plutôt simple : ne fermez pas totalement les volets en journée durent les siestes afin de laisser passer la lumière. Petit à petit, votre bébé associera l’obscurité à la nuit. De même, le jour pas besoin d’observer le silence quand bébé dort. Il apprendra que le jour, il y a des bruits et de la vie dans la maison et que le soir tout le monde va dormir et l’ambiance devient calme.

Mais avant 3 mois ne vous mettez pas la pression, certains bébés auront d’ailleurs besoin de plus de temps que d’autres pour faire leur première nuit sans réveil… Un enfant qui ne fait pas ses nuits est quelque chose qui est fréquent mais si cela dure et persiste, parlez-en avec votre pédiatre qui vous aidera à trouver des solutions pour que parents et enfant retrouvent enfin le sommeil.

Promis cela viendra forcément un jour !

Septembre 2019

Cécilia Zacko - Animatrice Petite Enfance chez Païdou

Photo by Cris Saur on Unsplash

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK