Return to site

Mon enfant va-t-il devenir accro à la tétine ?

· bébé,tétine,addiction,réflexe de succion,objet transitionnel

Votre enfant pleure, vous cherchez sa tétine : « Oh où est-elle encore ? ». Perdue. Une petite panique vous envahit et pour ne pas vous aider dans vos recherches les cris s’intensifient. Soudain, vous la voyez sur votre table du salon, vous voilà sauvé. Vous la tendez à votre enfant qui ouvre la bouche et sèche presque automatiquement ses pleurs. Le calme revient.

Une question vous vient alors : mon enfant est-il en train de devenir accro à la tétine?

N’ayez crainte, la tétine n’est pas une drogue dure pour laquelle votre enfant devra se sevrer, il s’agit uniquement d’un besoin lié au développement de votre enfant.

Le réflexe de succion

Tout d’abord, la tétine, de par sa forme, rappelle à l’enfant le sein de sa mère. La tétine entraîne un des réflexes archaïques décrit par J-F. Piaget ; le réflexe de succion que les bébés détiennent dès la naissance. Selon Piaget, les premières actions des bébés sont des actions de réflexes archaïques c’est-à-dire ancrés dans le cerveau de tout être humain. Le réflexe de succion est un de ces réflexes qui dure jusqu’aux prémices de l’acquisition de la parole. Avoir une tétine dans les deux premières années de vie est donc tout à fait logique.

Très vite, les premiers mots arriveront et le vocabulaire s’étoffera grâce aux paroles qu’ils entendront autour d’eux et grâce aux lectures.

Un objet transitionnel

De plus, la tétine n’est pas seulement liée à un réflexe de succion : elle est bien plus que cela. C’est aussi un objet rassurant pour l’enfant tout comme le doudou. Elle aide l’enfant à supporter la séparation avec ses parents et sert de lien entre la maison et la crèche.

En effet, durant les longues journées passées à la crèche, votre enfant peut éprouver du chagrin ou avoir besoin d’être rassuré. Ainsi la tétine, associée au doudou, sert d’objet transitionnel (cf Les objets transitionnels de Donald W. Winnicott) ou plutôt d’objet de substitution lorsque ses parents ne sont pas là. Ces deux objets rassurent les enfants, les apaise lorsque le besoin se présente.

Un outil de découverte

Cependant, à la différence du doudou, la tétine correspond au stade d’oralité car en plus d’être un réflexe pour votre enfant, la bouche est le premier outil de découverte pour lui.

En effet, il va d’abord explorer le monde avec sa bouche puis avec ses mains. Tous les enfants passent par cette étape et ils la franchiront quand ils se sentiront prêt.

Pour les nourrissons, la découverte du monde s’effectue majoritairement avec la bouche et en lien avec celle-ci : le goût est l’un des premiers sens qui se développe notamment pendant la grossesse. Par conséquent, la tétine participe au développement sensoriel du nourrisson.

Chaque enfant évolue à son propre rythme, de ce fait il paraît inutile de les presser à les « sevrer » de tétine.

Mais alors quand doit-on enlever la tétine ?

Il est difficile de donner un moment précis où il faut « enlever » la tétine. Quand l’enfant se sentira prêt, il n’y a pas de pression à donner et vous verrez que votre enfant s’en séparera plus facilement et sereinement.

Leur sécurité affective est comblée en partie grâce à la tétine. Le doudou et les câlins des adultes sont également des éléments participant à la construction de son estime de soi.

En clair, votre enfant va laisser sa tétine de côté pour finir par s’en séparer lorsque la parole viendra. Il l’utilisera de moins en moins souvent et ses pulsions de frustration, canalisées en la mordant, partiront également quand il aura compris que les mots sont plus efficaces pour se faire comprendre par l’adulte. L’enfant et l’adulte apprennent en expérimentant donc en grandissant par l’accumulation d’expériences.

Par contre, vous pouvez tout à fait l’y encourager car il est vrai qu’il est difficile pour un enfant de se faire comprendre avec une tétine dans la bouche.

Essayez de vous replonger dans vos souvenirs d’enfance, vous suciez peut-être votre pouce si vous n’aviez pas de tétine et vous avez fini par arrêter en grandissant. L’enfant est, comme nous, une petite personne qui va être amené à grandir et prendre confiance en elle. Son développement et sa croissance dépendent de nous, car nous avons en nous les clés pour qu’ils s’épanouissent en toute quiétude.

Anecdote historique : est-ce que les tétines existaient avant les doudous ?

La tétine est apparue en 1786 grâce à Felipo Baldini mais il ne s’agissait pas d’une tétine seule car dans un premier temps, elle était uniquement utilisée sur les biberons. Un an après, en 1787, la partie inférieure du biberon est enlevée pour ne laisser que l’embout que l’on appellera tétine.

Les premiers embouts de tétines étaient fabriqués en tissu ou en pie de vache puis ils ont évolué en ivoire ramolli, en liège élastique et enfin le silicone a vu le jour.

Le terme de doudou lui, est apparu plus tard avec l’analyse de Donald W. Winnicott et la parution de son livre Les objets transitionnels en 1969. Le terme de tétine est donc apparu avant mais difficile de dire depuis quand les enfants utilisent des objets transitionnels tant ils peuvent être différents.

Novembre 2019

Lena Lazareff - Stagiaire Éducatrice de Jeunes Enfants chez Païdou

Photo by Sharon McCutcheon on Unsplash

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK