Return to site

Mon enfant pleure souvent, fait-il des caprices ?

· Lena Lazareff

Les pleurs comme moyen d'expression

Un enfant pleure, souvent, très souvent même et ce pour différentes raisons. En effet, les pleurs tout comme les cris sont des moyens de communication lorsque l’enfant n’a pas encore acquis la parole. N’ayant pas le langage et les mots pour s’exprimer, l’enfant pleure pour faire entendre à l’adulte qu’il a besoin de quelque chose.

De plus, il n’est pas encore autonome. C’est pourquoi il va solliciter l’aide de la part des adultes présents autour de lui, parents, familles ou professionnels, pour qu’ils répondent à ses besoins. Ses besoins peuvent être vraiment variés : il peut avoir faim, sommeil, besoin d’affection, d’un câlin après une chute, une couche trop pleine qui le dérange ou encore réagir à une frustration,

Cependant, même si un enfant a acquis le langage, ou du moins quelques mots, il n’a toujours pas la maturité cérébrale pour contrôler ses émotions. De ce fait, tout va lui paraître très grave : une chaussure qu’il n’arrive pas à mettre, c’est un drame ; une sortie annulée à cause de la météo, un drame ; un jeu rangé alors qu’il voulait encore jouer, encore un drame.

Nous avons tous des cas précis en tête où les pleurs nous ont paru totalement disproportionnés avec la situation. Mais c’est à notre niveau d’adulte, pas dans la réalité des enfants.

Renforcer le sentiment de sécurité par la verbalisation

En outre, l’enfant lorsqu’il est bébé pense que le monde tourne autour de lui, il est en quelque sorte égocentrique. Par conséquent, le fait de parler aux enfants même s’ils ne sont pas encore en capacité de nous répondre va favoriser d’une part son développement langagier et d’autre part expliquer ce qui leur arrive, ce que l’on va faire pour qu’ils puissent au mieux anticiper nos actions.

C’est ce que nous appelons la verbalisation, c’est-à-dire le fait de mettre des mots sur les actions qui sont en train de se passer. Cela va renforcer le sentiment de sécurité des enfants car ils seront rassurés. Les enfants aiment les répétitions et prévoir ce qui va leur arriver.

Les caprices n’existent pas

Alors est-ce que les enfants font des caprices, c’est-à-dire ont des réactions dans le seul but de nuire à l’adulte ?

Vous vous en doutez, les caprices des enfants n’existent pas en réalité. Ils demandent simplement de l’attention et d’être compris dans les émotions qu’ils vivent pleinement, sans tricher. Leur cerveau n’est pas encore assez mature pour leur permettre de prendre du recul sur la situation et c’est à nous, adultes, de dédramatiser ce qui leur arrive en utilisant le langage.

Notre connaissance de l’enfant et notre attention portée sur lui doivent nous permettre de comprendre ce qui va provoquer cette émotion chez lui. Cette compréhension du vécu de l’enfant est la première étape pour aborder plus sereinement les petits conflits de la vie quotidienne qui arrive ça et là.

Mai 2019

Lena Lazareff - Stagiaire Éducatrice de Jeunes Enfants chez Païdou

Photo

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly