Return to site

Pourquoi mon enfant passe des larmes au rire en quelques secondes ?

· Anthony Stephanov

Tout parent ou professionnel de crèche a déjà assisté à une scène de ce type : un enfant se met à pleurer à chaudes larmes parce qu’il veut ce jouet ou parce qu’il vient de tomber. Puis d’un seul coup, grâce à nos mots ou notre réconfort, les pleurs s’arrêtent et il sourit presque immédiatement avec les joues encore toutes mouillées.

C’est à ce moment-là que nous nous entendons dire « ah quel comédien celui-là » !

Pourtant, notre vision d’adulte nous fait passer à côté de la vérité : nous faisons ce que nous appelons de l’adultomorphisme. Nous interprétons ce que nous observons uniquement avec nos yeux d’adultes et nous y mettons des mots d’adulte.

Or, la gestion des émotions est quelque chose d’extrêmement compliqué pour un jeune enfant. Il est très souvent submergé par ses émotions, il ne sait pas comment elles arrivent ni pourquoi. Que ses émotions soient positives ou négatives, son cerveau encore immature durant les premières années de vie n’a pas les capacités pour interpréter ce qu’il vit et encore moins pour le contrôler. S’il est triste, il est entièrement, s’il est heureux, c’est une explosion de joies.

De ce fait, quand un enfant pleure, il ne le fait pas juste pour pleurer, il a une bonne raison. Notre observation peut nous servir à comprendre pourquoi il pleure et c’est là que notre expérience d’adulte est primordiale : il avait envie d’enlever sa chaussure seul, il s’est cogné le pied ou il doit avoir faim.

En restant attentif aux réactions de l’enfant, nous allons petit à petit comprendre ses pleurs.

Cependant, pourquoi un tel sourire apparaît presque instantanément après avoir pleuré ? C’est vrai après tout, quand nous sommes fâchés, il nous faut un peu de temps pour pouvoir sourire et passer à autre chose.

Pour l’enfant, c’est tout à fait différent. Il a une émotion qui le submerge, elle explose et une fois que les pleurs ont fait leur effet, toute la tension redescend. C’est pourquoi après sa tempête émotionnelle, tout est calme pour l’enfant, et vous sourire ou rigoler sera très naturel pour lui, d’autant plus si vous avez été là pour accompagner ses émotions par vos mots ou votre présence.

Mai 2019

Anthony Stephanov - Éducateur de Jeunes Enfants et Directeur chez Païdou

Photo by Filip Mroz (fotosbyfil.com)

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK